Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Toute reproche

    ... Il est onze heures du matin son téléphone sonne..C’est عAfif auquel elle répond avec une voix douce affectée.. Celui-ci en bon fils aimant et prévenant demande tous les jours à heure fixe de ses nouvelles.. le seul qui connait sa mère ! témoigne-t-elle souvent toute reproche pour ses autres fils qui semblent l’oublier d’après elle ! Mama m’en parle souvent ! de tous ses affreux ressentiments à l’égard de ses nombreux enfants qu’elle croit peu soucieux de son existence ! Des fois ya bniyeti je me dis ils doivent être fatigués de moi !et puis je me dis qu’est ce qu’ils me font ou combien je leur coûte ?pas même une consommation dans un de leurs restaurants !de toute manière je n’ai pas besoin d’eux !je n’oblige personne à venir me soutenir ! Elle m’avoue que je suis la seule à la comprendre et à l’aimer vraiment..tu sais !!!

    Badiعa est très attachée à Mama..depuis sa tendre enfance..ses grandes sœurs lui rapportent que pendant sa grossesse d’elle..comme si Mama allait enfanter d’un extra terrestre..les premiers mois de cette transfusion étrange s’opéra une relation mirifique entre les deux créatures transfigurées qui va durer toute leur vie..Les autres s’en fichent pas mal de ma santé ! continue Mama tous les traits et pliures de son visage assombris !la tête fièrement maintenue par ses multiples coussins blanc-neige fabrication locale plus avec ses doigts tenant une grosse aiguille et du gros fil qu’avec ses yeux vitrés au clair du séjour tapissé rouge brique !.. Ils croient que je suis toujours le حallouf d’il ‘y a 35 ans ! Quand je me tapais encore mes forces des 30 ans ! Maintenant j’ai plus de 80 s’na.. ! Je me débrouille l’hحamdoullahe ! Seule ! avec mes propres moyens depuis la mort de votre père !...quand-même Mama !?!!..Tu es encore belle et vigoureuse… !..kayemchi ezzine w tتayebقaw حrرoufo !et le peu de shحihحa qui te reste faut la ménager..blablabla….que Dieu te garde tous tes enfants..ils font tout pour ton bonheur…blblalbla…iwàa عela kقade l’hحale !je ne suis pas une mère exigeante !!... makaye khخarjouni makaye sefrouni… !je suis toujours assise telle une gourde ici…. C’est toi Mama qui est collée à ton chez-toi !! Yyahe ya bniyeti là où je vais makaye عejebni hحale !!....Là où elle va elle n’est pas contente Ma-mamya! Oui ça Badiعa le sait ! Tu es veinarde Mama…..un beau parcours de vie…..Badiعa n’en n’est pas tellement convaincue…blalablabla… Iwààà ! chigne Mama avec un léger sourire ! sont parties mes jours avec ma vie que je n’ai jamais captée ni d’ores ni déjà !.. Après plus de 45 ans de mariage ! et plus de vingt deux ans de veuvage ! Après onze accouchements !!! A l’âge de 14 ans..j’avais déjà mon premier bébé !!! Je jouais encore à la corde sur la terrasse de notre maison !!! à peine deux années après la mort de Bba !  l’llahهه  يyreح’mou !!! il m’a laissé tout enfant !!!.. J’étais son ainée et sa chouchoute… خAfouni n’booorر !!!(évitez le « r » parisien) Mama fait de l’humour..à quatorze ans on ne devient pas vieille fille !..

    Tu as fait un beau mariage Mama ! lui dit sa fille intéressée soudain par le flux narratif à son début.. Récit de la Mama à ses jours de confidences..  juste histoire de susciter en elle l’envie de continuer..Badai curieuse à point veut tout soutirer..