Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Chut séance feuilleton

     Le récit sera coupé en plein euphorie maternelle ‎رAféقa par défaut de ‎situation se trouvant encore avec nous en bas branchée sur un ‎feuilleton mexicain s’écrie.. Ne parlez plus je veux entendre Diablo ‎N’est-il pas le plus beau du monde ?...Il a ce qu’il y’a en d’autres..fihe ‎ma f’nnasse ! répond Mama abasourdie en ajoutant juste pour défier la ‎spectatrice assidue.. Vous ne vous connaissez pas en beauté l’lahe ‎ye’rحame yèmma elle disait wladèk n’ont pas les yeux d’ziine ya ‎Leعeziza !!!tes enfants n’ont pas l’œil du Beau.. C’est comme pour ‎narguer la visiteuse à ses heures de paix lui insinuant de déguerpir vers ‎ses lieux saints dans son fameux fief scrutateur du home-cinéma.. ‎Alors Mama air coquin s’adresse aux autres.. Regardons maintenant ‎notre feuilleton turc !.. Celui-ci se passe à la même heure à ‎Deuzime quand celui suivi par ‎رAféقa se déroule f’le’ouwla ..première ‎chaine nationale.. Mama commente à voix haute au moment où Af ‎piquée se lève d’un bond et prend la porte du hall direction escalier elle ‎frappe l’enfer avec les pans de ses habits décrit Mama suivant ‎l’envolée.. Puis Mama retournant sa moue de notre côté continue ‎indifférente à la cabriole de sa fille trop susceptible cherchant la ‎moindre occasion justifiée ou non pour voler vers son fouki..son étage ‎auréolée.. comme dira Mama après… les commentaires vont aussi bon ‎train du côté autre fille désintéressée absorbée par autre chose… ‎Chouf ! va gloser Mama admirative sûre de ses choix de son expertise ‎dans l’œil du Beau.. tu vois leur raffinement leur pays ville et ‎campagne ?! l’élégance de leurs hommes ?! tout chez eux est ‎éblouissant !!! Je ne sais pas pourquoi dans nos films marocains c’est ‎toujours laرعoubiya laرعoubiya.. les bledards les bledards.. b’nadème ‎w décor Laissez l’autre aller voir son feuilleton mexicain doublé via ces ‎voix aussi vulgaires que celles de nos souks de moutons !!..et la mante-‎raie installée ramassée sur son pouf de commenter darouri ‎darouri obligé obligé la paume de la main cachant le sourire gris..‎

  • Calamiteuse sortie

    Je m’en
    souviendrai de la schizophrénie persécutée par les vents furieux lourds de
    débris cendrés ! Fracassant e Calamiteuse sortie !!! J’avais
    pris ma douche au cours de cette journée Lعarbi
    parti à la ferme craignant pour ses arbres à plus de 36 degrés chaleur
    inattendue pour ce début Mai !!! Quelles sensations.. ! Fameuses sensations de
    paix d’autonomie de solitude bien gagnées ! J’ai commencé
    par faire de la propreté nettoyage dépoussiérage rangements de haut en bas
    risquant de glisser sur les marches de l’escalier colimaçon ! Je suis
    sortie au jardin balayer les allées arrosé mes plantes… J'ai aussi fait ma soupe
    légumes grossièrement coupés en cubes en rondelles j’ai refait le pain raté du
    matin fait avec cette farine indiquée comme complète ! Mimouna !
    trouvée sentie moisie vue pâte verdâtre !?! Mais elle est altérée cette
    farine on n’y a pas mis de conservateurs dans ces sachets de soit disant
    farine entière intégralement trichée !!?! Car au fait il n’y’a que de
    l’avoine moulue ça donne un pain de son plus noir que jamais ! Super
    vitaminé dit-on très digeste très t-riche en fibres
    olivâtres tu veux dire des grains mal séchés.. !.. En plus on y
    enlève tout le suc jaune toute l’essence du blé saute confirme Mama !
    La preuve de sa moiteur assurée est dans sa péremption précoce ! Gloire à
    la farine blanche ! Ce don d’Amérique qu’on appelle chez-nous l’force
    achetée en même temps restée intacte dans toute sa force ! Tous ces
    efforts et constats du matin solo m’avaient déjà fatiguée je te
    jure en plus des plats ratés mis à la poubelle …!



    Je ne sais
    plus cuisiner ya lili ya lile chantonnais-je dans l’air suave de
    la cuisine domestiquée cajolée par le son de la flûte indienne brute douce
    et musiquée que j’adore et mise à lire au continu sur pc ! Admirable
    acquisition ouverture de liberté ! Intime miracle de l’instant pianotage
    silencieux !



    Tout ce que
    je prépare ces derniers temps est infect je crois que Lعarbi le constate sournoisement il s’applique à préparer sa
    salade tomate oignon et viande hachée soigneusement pimentées !  Le tout accompagné de thé à la menthe très
    sucré et d’olives marchandes harissassées ! Tout ce que je prépare à
    la hâte est infect.. !..Quand tu es de mauvaise humeur et indisposée ne
    cuisine pas me propose-t-il finement débordant de compréhension
    compassion d’amour et d’affection pour sa femme cons-terni-née!! Sinon je
    dois passer toute une matinée à confectionner des mets raffinés qui ouvrent
    dit-il l’appétit ! De plus les courses qu’il fait lui casanier aux sorties
    frugales ne s’y prêtent pas faut sortir toi aussi.. SOS nos frigidaires
    sont presque vides de provisions d’agrément hyper belle-vie vides de
    fromages charcuteries de légumes aussi mis à part tous ces fruits saison ramenés
    de la ferme en grande quantité enveloppés quasi pourris dans des sachets
    plastique noirs infecte matière ramasse tout ça d’abord! Des
    pamplemousses des oranges-jus des nèfles des avocats à moitié avariés.. !
    Il faut que Sissi vienne pour qu’on pense à s’organiser à réapprovisionner
    normalement nos stockes non diète ou diète grossissant ! À toi de
    savoir comment gérer ta cuisine bouffante ! Ah si je pouvais constamment
    me dispenser de ces corvées cuisine ne plus manger à part un bon
    steak de viande blanche bien cuit et des légumes vapeur cuisinés à
    mon dessein rien qu’à moi !mais qui t’en empêche espèce de gourde sors de la
    maison !!!tu t’enlises à vouloir jouer le rôle de la femme au foyer
    casanière s’attendant à ce que son mari-anti-couffin fasse comme leurs pères
    les rôles sont renversés actuellement n’as-tu pas vécu cela pour plus de 25 ans
    de ta vie ?pfffff…



     Je n’aime pas la chair fine saignante de ces
    cuirassés de rumsteck à la marocaine ça me dégoute le sang coagulé dans le
    poêle cela me donne des nausées ! C’est fort rebutant cette viande à
    surfaces maronnées et dedans rouge sanglant ça me donne la chair de poule
    c’est mieux steak blanc bibi..aux herbes de Provence atlasiques..thym et
    romarin forts arrosé de vinaigre de cidre!! Non ! Je veux juste une
    salade verte tomates-cerise la garnissant un concombre coupé en deux et le
    tour est joué ! Plus de tajines à rater ou de viande à tajine enveloppant
    des os grossiers mijotés dans leur excès graisse sauce blanchâtre jaunâtre
    safranée puis brunâtre la petite quantité chair restante massacrée
    par trop de cuisson jusqu’à en perdre tout le suc.. !.. C’est ça la
    gastronomie le mélange des ingrédients l’ail l’oignon caramélisés
    dans leurs matières grasses doublement rancies ?!!.. C’est mon dégoûte
    fritures dans les huiles oxydées ah ces rondelles éponge d’huile d’aubergines fritures
    larbiennes des jours appétit flambant ! Et grosses courgettes ramollies légèrement
    vertes absorbant un litre d’huile ! Quel asperge- friandise salée
    dégoulinante de mon cher onctueux conjoint adepte des huiles oxydées et
    poissons lilliputiens aux pupilles marrées baignés aussi dans leur huile
    de friture où a cramé la farine et dont il accompagne ses séances grande
    dégustation de poissons frits.. ! wiliwil’wili ! ch’hade
    lwile ???!!!!  La voilà votre ben’na
    huile sur wile friande et Salée ! pense Badia femme extrêmement fine grossière quand il s'agit de stopper les habitudes conjointes à la cohabitation stigmatisée dans le temps et l'espace! cette femme bouffonne des instants maudits revécus dans la routine accablante de chaque jour pris dans sa dimension du pareil au même ressent la chose infiniment dans la dégradation des obligations assignées! mais soudain elle ne sait par quel piquant haut virevoltant
    dans la cuisine espace musical chantonnant des jours sentis à soi dans la
    légèreté des ratages non surpris elle pense sublimer les heures vibrantes d'echo renvoyé à soi accrochée à quelque sensation de bonheur innommable...! Et ce poulet entier baignant dans son
    onctueuse sauce graveleuse hautement épicée jaune safran épaissie à plus
    de cent cinquante grammes d’ail infectant et deux louches d’huile Lesieur et
    d’olive s’il y’en a et un sachet de colorant alimentaire!  Quelle générosité aux vertus thérapeutiques
    des cordons bleu Atlantique ! Mes pauvres narines si sensiblement
    aiguisées reçoivent des bouffées nauséeuses de ces odeurs fritures
    huileuses ! huileuses ! 
    huileuses !…excessivement grasses ! grasses jaunies.. !..



    Ah
    l’affreuse sortie !!!..  Elle est
    venue me proposer m’imposer à moi la bêta attrape nigaude d’inflammations
    gratuites cette affreuse sortie entre les ruelles G5 vomitives.. !!..
    C’était le bouquet ! Traumatisant e! à rendre méchant ! En
    retournant j’avais tous les membres les articulations en rage des
    douleurs intenses si lancinantes ! Je ne pouvais plus me tenir sur mes
    pieds fourmillant à huées ni supporter ma carcasse pliée en quatre !
    Lعarbi revenu aussi lessivé de la ferme se faufilant
    illico dans les escaliers prenant sa douche aussitôt va dormir avec son
    peignoir bain lumière allumée livre entre les mains lunettes sur le nez !
    Je l’ai su activée par un sentiment d’affection en lui montant le plateau عcha je redescendis alourdie risquant de tomber
    dans les escaliers !!!