Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

habitudes bouleversées

  • Assise sur des épines

    Mama est assise sur des épines dépitée !  Je ne me sens pas moi-même à l’aise! tellement je sens son malaise! je sens que ma face doit lui peser comme toute l’atmosphère alourdie de cette maison! Elle doit couver d’énormes critiques à notre dessein.. comme je la connais! dénigrante et gomme tout! dérangée par cette lumière blanche anémiquequ’elle trouve flegmatique déprimante par l’absence de ses programmes tv! la notre bloquée sur deux ou trois chaines France 24 Aljazira et Tv5 ! Rien n’est à son goût à sa mesure à la dimension de ses besoins propres strictes immuables ! Elle me pose un ultimatum  Demain tu me ramènes chez moi ! Il est vrai que je le veux moi aussi parce que je ne peux pas la sentir malaisée !!! Je m’enlise…aye ! comme si toute la poisse de la terre pesait soudain sur toute ma carcasse et la sienne et l’atmosphère s’en alourdit malgré tous mes efforts de l’alléger avec un plateau thé au jasmin ! des amendes grillées ! une chanson Houssine Slaoui !!! Elle fait une mine terne les lèvres pincées ! Elle doit ruminer toute la lourdeur qui lui pèse et me pèse ..Je vais préparer une حrira ! lui suggéré-je ! Nooonononon ! jusque chez moi et je la prépare ! j’ai tout dans mon frigidaire ! je renonce ! je vais sortir nos fromages et charcuteries accompagnés de salade vinaigrée ! Elle s’installe sur la chaise à table cuisine ! il es où ton mari ? on entends sa voix de présence ! je découpe des morceaux de fromage je les mets dans son assiette des rondelles de salami et de la salade verte j’épluche une pomme je coupe en dés je lui en garnis son assiette qu’elle regarde bizarrement ! Lعarbi appelé par sa femme amusée à répéter Lعarbi vient déjeuner Lعarbi vient dîner! elle le chantonne aji تefter aji تredda aji عتacha ! et sa Mama en trémousse les lèvres ! Quelle chance doit-elle penser pour cet assis aux muscles ankylosés ! Je n’ai jamais connu d’homme ainsi fait ! il ne sort pas ?!!! tiens on l’entends annoncer sa présence avec ses ronronnements dubitatifs ! il s’installe à son tour aime le menu ! il aurait souhaité prendre un petit verre et jubiler la dessus son second plaisir des heures affamées de myriades de francs caractères filant au bout du majeur appliqué à coincer quelques uns cloué sur son séant cloué face au rectangle animé ! et sentant sa faim des boyaux désemplis il va se dégourdir se mettre difficilement sur ses poteaux et s’amener en cuisine quand sa femme s’attarde à l’appeler pour combler ses besoins nutritifs de l’estomac bedonnant ! son second plaisir désormais !